Voilà ce que j’entends tous les jours…Visites, mails, téléphones et aujourd’hui la gentille lettre d’une collègue qui sait de quoi elle parle!

Oui,  j’ai compris, penser à moi ne veut pas dire être égoïste, bien au contraire, mais me  préserver pour rester celle que l’on connaît, que l’on fréquente et que l’on aime.

Je dois me protéger, protéger ma santé pour pouvoir continuer à être avec les autres, les miens d’abord,  au meilleur de ma forme.

Mais aujourd’hui, c’est à  mon tour de le dire : « Pense à toi! » Isabelle.

Prémonition et évidence, tu es restée seule aux commandes…pour tout gérer. Bien sûr, les autres sont à même de tenir les manettes…Eh bien non….nous ne sommes pas interchangeables, quoiqu’en pense l’administration : nous sommes des êtres humains avec une vie, des expériences différentes, etc…! Un vrai scoop!

C’est vrai, j’aurais fait comme toi, on connaît tellement bien TOUT de nos classes, il faut être partout, planifier, organiser, aplanir, intervenir! Mais jusqu’où compenser?

Et puis vient le moment où on ne tient plus seulement sur l’énergie…..on entame la santé! et là c’est le corps qui  se révolte ; pour toi ce fut brutal…ambulance, urgence!

 FAIS   ATTENTION  A  TOI !!!  Ces mots écrits en gras, soulignés trois fois sur la lettre que j’ai devant moi…ils sont aussi pour  toi. Rappelle-toi, l’année dernière, on l’avait relaté, telle une anecdote dans une nouvelle de notre site…toi, le genou éclaté et moi le dos en compote!

Ce n’était que physique…on a continué de chez nous à envoyer le travail par internet à l’école pour nos remplaçantes et on a repris rapidement nos places…

Signes de nos corps que l’on a pas écoutés! Cette fois c’est la tension, la tienne qui monte, beaucoup trop, et la mienne qui chute! Allons-nous les écouter cette fois?

Moi…oui!   Toi?…..oui aussi j’espère.

On est à fond la cale!!!! On va remonter ensemble parce qu’à deux, c’est toujours plus facile. Mais doucement et avec aide… en ménageant nos arrières, sinon je crains la redégringolade!

Je relis la lettre :  quitter  le bateau pour se préserver..on va l’écouter je crois et préparer les canots de sauvetage.  

Write A Comment