DEMI-COUSINES livre témoignage

Relecture par des pros! Une étape décisive.

En 2018, je m’étais inscrite à la masterclasss d’Eric Emmanuel SCHMIDT pour tester mes capacités à écrire le livre témoignage pour sceller l’histoire de notre combat dans l’association CCN-ARPEC créée en 1997 et dissoute en 2021.

Il faut garder une trace de ce travail énorme et rendre hommage à tous les bénévoles, en premier lieu celles et ceux qui ont pris les manettes et les responsabilités de cet engagement, mais aussi toutes les petites mains de nos adhérents qui inlassablement ont, soit par des requêtes écrites soit dans des manifs de tous ordres, oeuvrer à la réussite de nos objectifs.

Bien sûr, rien n’est terminé puisque de nombreux débirentiers sont encore dans la nasse et que leurs héritiers en subiront les conséquences. Malheureusement, beaucoup l’ignorent et la page Facebook qui leur était adressée n’a pas eu trop d’échos. Qu’importe, je la laisse encore mais je dois aller plus loin.

Le livre témoignage dont j’avais parlé lors de l’Assemblée Générale en 2018 reste un projet, qui même s’il n’a pas été soutenu à ce moment-là reste pour moi un objectif à atteindre.

La conception du livre a vite été évidente : plusieurs parties se sont dessinées dont un historique de l’association, un récapitulatif des différentes lois et amendements et une liste de témoignages démontrant « l’avantage  manifestement excessif » provoqué par la loi de 1975.

Mais le plus gros morceau…l’histoire, celle qui va mettre l’humain et les émotions au coeur de ce piège financier ne pouvait être celle d’aucun d’entre nous. Aucun adhérent ne veut, et nous les premiers, mettre son histoire déjà douloureuse, en pâture. Il faudra donc que j’écrive une histoire romancée, un fil rouge qui racontera comment on en est arrivé là!

Les enfants étant les victimes collatérales, les otages des adultes, il fallait aussi leur donner un autre rôle, celui des réconciliateurs. Un regard d’enfant sur des problèmes d’adultes qui fait relativiser toute haine, tout ressentiment destructeur.

Rien de mieux qu’un roman pour permettre cette possibilité, qui peut-être existe, mais qui va pouvoir redonner aux adultes de revoir leur position.

La mienne, celle de maman, de belle-mère, mais aussi de maîtresse d’école ayant constaté tellement de douleurs dans ces conflits, m’a naturellement mis du côté des enfants. J’ai même fait un atelier d’écriture avec des élèves de mon amie Isabelle pour retrouver leur fraicheur et leur spontanéité  et je n’ai pas été déçue. Evidemment, je citerai le prénom de tous mes petits écrivains qui ont participé à écrire cette histoire, à leur façon, et c’est ce qui m’importait.

Voilà 4 ans que les mots ont glissé sur mon clavier et les chapitres se sont enchainés. Les personnages sont fictifs mais bien sûr, ils émanent de mon histoire, bien que j’ai essayé de les en éloigner mais aussi de ceux de tous les témoignages des adhérents. Des histoires souvent tellement incroyables que personne n’y croirait. C’est d’ailleurs pour cela que pendant des années, ils se sont tus!!

Aujourd’hui, à travers ce livre, je veux leur redonner une visibilité et montrer que rien n’est perdu, surtout pour ceux qui sont encore sur le carreau.

J’ai donc repris contact avec Artist Académy pour demander à des pros une relecture de cette histoire. J’avais sollicité des amies, mais étant trop proches, leur regards étaient plus perturbants que déclencheurs.

L’objectif est fixé : j’envoie mon texte, je paie une somme rondelette et j’attends 7 semaines pour avoir leur verdict.

Vanessa qui est mon contact m’a assurée bien sûr que je resterai maîtresse de mes écrits. Mon souci serait qu’il soit dénaturé…

Il faut bien aboutir ce projet…Véronique, Jacques..et d’autres l’attendent depuis longtemps!

Je vais reprendre les chapitres, les relire une dernière fois pour évacuer un maximum d’incohérences ou de coquilles…et j’envoie!

 

 

Un commentaire

  • Janin

    C’est une très bonne idée, tu es très courageuse, comme d’habitude !
    Je rends hommage à ta pugnacité.
    Bien amicalement. Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.